Le compère Mashok est de retour avec un EP explosif qui sort le 2 Décembre sur le label français Raw Audio Distortion !

Mashok lors de la dernière Propulsion Crédit photo : Limepic

 

On se remémore l’EP mémorable en compagnie du lyonnais Nost et cette fois-ci, c’est en solo qu’il décide de casser des bouches.

Au cas-où vous êtes passés à coté de cette salaciouserie on vous remet le lien !

Bon, on passe aux choses sérieuses, on a pu écouter les deux tracks en avant première et voici notre ressentie à chaud ;

On commence avec “Broken Bones”, une intro valsante sous fond de métal suivi d’un build-up assez simpliste mais ne vous inquiètez pas, le producteur français cache très bien son jeu, mais que dire de son drop ? Le premier mot qui nous vient à l’esprit c’est UNE BOUCHERIE ! Nous pouvons dire que cette track en live peu turn-up une salle entière ! Coup de cœur du moment !

Passons à la track qui donne le nom à cette EP, Everybody’s Dead, une petite explication sur le nom de cette track se trouve plus bas dans l’interview ! Avec une intro qui nous rappelle Halloween, un drop bien rythmé qui cassera des rotules et même des nuques ! Message pour les headbangers, cette track est faites pour vous.

Mashok lors de la dernière Propulsion Crédit photo : Limepic

Nous avons profité de l’occasion pour nous entretenir avec Mashok ! Plusieurs questions lui ont été posées concernant ce nouvel EP :

Dubstep Mag : Tout d’abord, pourquoi le nom d’EP/track EVERYBODY’S DEAD ? As-t’il une siginification pour toi ?

Oui, Everybody’s dead est l’une des tracks les plus agressives que j’ai pu produire, c’est pour cette raison que j’ai voulus lui donner ce titre, l’objectif était de sortir un son qui casse tout en club et qui mette tout le monde d’accord.

Mashok

Dubstep Mag : Quel sont tes sources inspirations pour cet EP ?

Pour Broken Bones, il y a évidement de grosses influences métal avec l’intro que j’ai construite autour du scream.

Ensuite de façon plus général je me suis inspiré d’artiste comme Barely Alive, Wooli et Soltan pour avoir des build up bien plus efficaces et une construction général bien plus dj friendly que mes anciennes productions.

Mashok

Dubstep Mag :  Que représente cet EP pour toi ?

Cet EP c’est avant tout un pas en avant en terme de qualité puisque ces deux titres sont des tracks que j’adore jouer en soirée.
C’est également une consécration avec le label RAD puisque Niveau Zero m’accorde une nouvelle fois sa confiance et je lui en suis infiniment reconnaissant, c’est toujours un plaisir de travailler avec lui.

Mashok

Dubstep Mag :  Qu’est-ce qu’on peut attendre de toi dans le futur ?

Plusieurs productions en solo et en collab qui arriveront en début d’année mais surtout et c’est très important pour moi, un grand retour d’influence robotstep pour l’année 2020.

Mashok

Dubstep Mag :  Une exclue intergalactique à nous annoncer ?

2020 annonce un air tout nouveau pour moi puisque je vais être papa d’un petit garçon ! Nan je rigole par contre il y aura bientôt un single qui va sortir sur Château Bruyant donc restez à l’écoute.

Mashok

 

Merci à lui de nous avoir accordé cet interview !

Vous pouvez suivre l’artiste de plus près via ses réseaux sociaux :

FACEBOOK

IG

On clôture ce focus ici, merci à vous de nous suivre et on oublie pas de boire de l’eau !

 

Commentaires